Pourquoi choisir une toiture soudée au chalumeau? Voici ce que nous en dit Toiture Drummondville

Le choix du type de toiture est un moment difficile. Il existe divers types de matériaux et de méthodes de couverture disponibles. Aussi, comme support au choix de matériaux de couverture, le présent article traite de la méthode qui utilise la flamme d’un chalumeau, populaire sur les toits plats ou légèrement inclinés. 

  

Qu’est-ce que la soudure au chalumeau? 

Il s’agit d’un type de toiture couramment utilisé sur les toits plats ou légèrement inclinés. Lorsque l’on observe de loin son installation, cette méthode ressemble à un film de science-fiction. La raison en est que les couvreurs portent des combinaisons et brûlent le matériau à l’aide d’une torche au propane. 

La couverture au chalumeau fonctionne à l’aide d’un chalumeau à propane à flamme ouverte et de feuilles de bitume modifié déroulées sur le toit. Le couvreur prend le chalumeau à main pour chauffer le matériau afin de le faire adhérer à la surface. Lorsque les couches atteignent une température élevée, les joints se soudent ensemble. 

Mais pourquoi procéder ainsi? Eh bien, lorsque les couvreurs brûlent le matériau, un joint étanche et imperméable pour le toit se forme. L’utilisation de la flamme d’un chalumeau pour le toit se fait avec une vaste gamme de revêtements destinés à assurer l’étanchéité de la toiture. 

  Toiture Drummondville

Répartition des matériaux de toiture à la torche 

La plupart des couvreurs parlent des toitures soudées au chalumeau en termes de rubéroïde, puisque le matériau a une consistance semblable au caoutchouc. Pourtant, ce n’est pas exact, car le matériau est fait de bitume avec des additifs. Le bitume est une forme d’asphalte utilisée dans de nombreuses applications de toiture. 

Les fabricants doivent donc modifier ou même mélanger le bitume avec un polymère. Le premier polymère utilisé est l’APP (Atactic Polypropylene), lequel est une forme de plastique. Il ne contient donc pas de caoutchouc. La membrane est flexible et elle réagit à la chaleur et au froid. 

Le deuxième polymère utilisé est le SBS (Styrene Butadiene Styrene), un autre bitume modifié. Il s’agit d’une forme de caoutchouc qui rend la membrane flexible, mais dont le point de fusion est plus bas. Ainsi, il est possible d’installer une membrane de toiture APP et SBS à l’aide d’un chalumeau, mais elle est également auto-adhésive, appliquée à froid et il est aussi possible de l’appliquer avec une vadrouille. 

Les fabricants utilisent du polyester ou de la fibre de verre pour créer une base solide à la membrane posée au chalumeau. En outre, certaines industries peuvent intégrer des granulés dans la partie supérieure de la membrane pour la rendre résistante au feu, la protéger contre les rayons UV ou lui donner des options de couleur. 

  

Quels sont les avantages de la toiture soudée au chalumeau? 

Il convient d’admettre que le procédé est plus dangereux que celui d’un toit à couches de bandelettes, mais il présente de nombreux avantages : 

– L’utilisation de cette technique prolonge la durée de vie de la toiture avant qu’elle ne casse ou ne s’endommage. 

– L’eau ne peut pas s’accumuler sur le toit; il s’agit donc d’une mesure préventive contre les inondations et les fuites dans le grenier. 

– Comme le matériau se dilate et se contracte, la méthode de soudure au chalumeau s’utilise dans n’importe quel climat. 

– Le matériau est résistant aux UV et économe en énergie. 

– Sa durée de vie moyenne est de 15 à 25 ans. 

– L’application se fait autant sur un toit neuf que sur un ancien, sans l’endommager. 

– Le processus est simple lorsqu’il s’agit de réparations, car il se fait à l’aide d’une torche.  

  

Conseils supplémentaires pour la pose au chalumeau 

Si un toit présente une pente légère, allant de ¼ de douzième à un douzième de pouce, la toiture soudée au chalumeau est idéale. Cependant, il serait préférable de demander des devis gratuits pour une installation au chalumeau. La raison en est que tous les toits ne peuvent pas supporter ce type de protection. Il faut également tenir compte de l’entreprise de toiture à qui l’installation est confiée. 

Comme l’installation au chalumeau est dangereuse, les couvreurs doivent avoir une assurance et une certification pour utiliser cette méthode de couverture. Enfin, la pose au chalumeau est plus coûteuse que les autres méthodes conventionnelles, non pas à cause du matériau, mais en raison de la main-d’œuvre et du danger que représente l’installation. 

Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour ce type de pose, car la moindre erreur peut coûter la vie d’une personne ou la qualité d’un toit. 

Emondage Saint-Hyacinthe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.